Education 2030: Le rôle de la société civile

Cette publication rassemble les interventions d’un événement parallèle organisé lors de la 31ème session du Conseil des droits de l’homme, le 17 mars 2016, par l’OIDEL et la Mission permanente du Portugal auprès des Nations Unies à Genève. M. Nuno Cabral, membre de la Mission, a modéré la réunion.

Dès le premier chapitre, Education 2030 estime que la société civile a unrôle important à jouer pour mettre en œuvre le droit à l’éducation:

« L’éducation est une cause commune qui implique que la formulation et la mise en œuvre des politiques publiques soient un processus inclusif.

La société civile, les enseignants, le secteur privé, les communautés, les familles, les jeunes et les enfants ont tous un rôle important à jouer dans l’exercice du droit à une éducation de qualité. L’État a un rôle essentiel à jouer dans la définition et le respect des normes ». Aussi, la stratégie indicative de la cible 4.6 du document, insiste sur le partenariat avec la société civile dans la généralisation de l’alphabétisation. Enfin, le document affirme que les organisations de la société civile (OSC), notamment les coalitions et les réseaux diversifiés et représentatifs, doivent être engagés et impliqués à tous les stades, depuis la planification jusqu’au suivi et à l’évaluation, et leur participation doit être institutionnalisée et garantie.

La réunion à laquelle ont assisté plus de 60 participants, Représentants des Etats et des ONG, pour objectif de repenser le rôle des parties prenantes dans l’implémentation du droit à l’éducation. En annexe nous avons inclus un document sur les principales fonctions des ONG dans le Cadre d’action d’Education 2030.

L’événement été organisé également en collaboration avec la Plateforme d’ONG sur le droit à l’éducation, la Chaire UNESCO de l’Université de Bergame, le Collège Universitaire Henry Dunant et la Fondation Novae Terrae.

Claire de Lavernette, Représentante de l’OIDEL auprès des Nations Unies

Télecharger le document